ça serait pas plus efficace si…?

En France, on galère à l’école. Les élèves tout comme les profs. Alors oui, on sort de l’école avec une tête peut-être un peu plus pleine de choses par rapport à d’autres pays parce qu’on étudie les choses de manière saucissonnée (genre trois matières différentes pour les sciences, les petits anglais choisissent cinq disciplines donc ils ne voient pas autant de trucs) mais ça ne concerne pas tout le monde (moi j’ai pas suivi tous les cours à 100% et j’en vois rarement des élèves qui le font vraiment depuis que j’ai commencé ma carrière), et puis on oublie de souffler aux élèves que tout est étudié du point de vu français hein, pas d’un point de vue neutre (autre problème). Normal vous me direz. Bah quand même.

BDgdwm8CEAAV9AA

On est nul en langue parce que la télé française est la dernière à mettre les programmes en langue originale, donc moins d’exposition à la langue. On a même des quotas à la radio pour qu’on écoute 50% de musique anglophone. Je suis pas contre la musique anglophone, j’aime beaucoup d’ailleurs, mais exposition à la langue, messieurs, exposition à la langue, c’est la clef!!!

D’ailleurs, dans l’autre sens, les mômes à la base allophones dans mon bahut, ils parlent plus ou moins bien français selon la langue de la télé à la maison. On dirait pas comme ça mais cette petite boîte continue d’être notre dieu… Les parents nous le disent « on les oblige à regarder la télé en français » et ça c’est bien, c’est bon pour eux. Bon bah du coup l’anglais passe après, forcément… mais déjà c’est bien.

meme

Et on a beaucoup d’élèves en classe. Pratiquement 30 pour ma classe de 5ème, comment je fais pour les faire parler et écouter tous? Ya les mp3 mais niveau logistique, je perds du temps. Avec des caractères que je trouve super narcissiques par rapport à y’a dix ans quand moi j’étais au collège (et j’étais pas forcément dans une zone huppé ni prioritaire mais les égocentriques étaient plutôt des exceptions notables, j’ai encore des noms à vous donner pour preuve) Du coup faut à la fois se battre contre leur égocentrisme (ce sont les adultes de demain quoi, ça fait peur, on peut pas laisser passer ça) et s’adapter. ça nous couterait quoi d’avoir moins d’élèves dans les classes?  Parce qu’on sait tous que c’est une question d’argent. Quand on a moins d’élèves, on est plus efficace. Donc on aurait besoin de moins d’heures, il suffirait de donner plus de fichiers numériques aux élèves à disposition pour l’exposition en langue par exemple. Les élèves seraient moins fatigués. Je parle des moins d’heures de cours pour nos élèves. Nous aussi on serait moins fatigués en sortant de cours, on aurait moins d’énergie à mettre pour les tenir. Parce que l’excitation d’un élève dû à la fatigue, on en parle pas. Et on pourrait nous faire faire autant d’heures, donc le prix ne changerait pas, c’est mathématiques. Il suffit de changer les proportions. Bon il faudrait aussi se demander si les programmes ne sont pas trop chargés, inutilement. Si on en avait moins à faire dès le début, on aurait plus d’acquis que de choses à revoir. On arriverait au même au final, non? Et pourquoi avoir divisé ces matières comme les sciences? Au total, ces heures, elles sont hypra nombreuses. Je sais qu’aujourd’hui elles sont nécessaire pour mes collègues mais la seule raison donnée, c’est qu’ils ont besoin de finir leur programme…

Alors qu’est-ce qu’on attend?

swag

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s