A lire, vraiment.

Bon. Ça suffit les conneries. Jusqu’ici, j’ai essayé de traiter la réforme du collège avec impartialité. J’ai tenté de mettre en avant ses points positifs, malgré mes instincts qui avaient tiré les sonnettes d’alarme version “Houston, on a un problème”. J’ai passé du temps à rassurer les collègues sur les possibilités qui seront offertes. Le […]

via Le fast-food de la pensée — Monsieur Samovar

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s