Limite

Hier soir je me suis posée la question de la limite… où s’arrête le moment où je ne suis plus au travail, où si j’ai un problème, ce n’est plus le problème de mes chefs.

Il n’y a pas de parking pour les profs dans l’un des collèges où j’enseigne et le soir il m’arrive de croiser des élèves deux rues plus loin quand je vais récupérer ma voiture. Unique soir où je la récupère car j’habite dans la même ville et viens habituellement en bus, sauf le mardi car le matin, je vais à 20 km de là et le moment où j’arrive, il y a trop de voitures pour que je puisse me garer plus près que là où je suis garée, deux rues plus loin..

Mon nom de famille fait rire beaucoup d’élèves car c’est le nom d’un personnage de dessin animé, j’ai donc souvent le droit à la petite chanson du générique, chantée au loin. Au collège je m’en fiche, car je suis souvent trop loin, ce ne sont pas mes élèves. Mais hier soir j’étais sur le trottoir d’en face et quatre élèves sûrement en 5ème, des élèves que je n’ai pas en classe, se sont mis à chanter en me regardant droit dans les yeux. J’ai souri. Parce que je n’ai pas beaucoup d’armes, parce que je suis soudain seule dans la rue, parce que je sais aussi que montrer à un élève que ça nous touche ne fera qu’envenimer les choses la plupart du temps. Mais putain, moi aussi j’ai donné des surnoms à mes profs, moi aussi j’ai raconté des trucs sur eux sans les connaître vraiment, je sais que ça fait partie de la construction de l’enfant, de projeter des choses sur les adultes, mais jamais je n’ai eu l’effronterie de le faire devant eux. Limite, ça casse tout le processus psychologique de construction à mon avis…. Jamais je n’ai eu si peu de respect pour un adulte au point que j’ai chanté une chanson moqueuse à son égard! Alors certes, ils n’ont pas modifié les paroles de façon à dire que je suce des trucs pour passer le temps mais tout de même. Où est la limite? Pour eux? Pour moi? Pour notre société? Pourquoi on en arrive là?

tumblr_nz0cy7VZjZ1thxmefo2_540

 

Et ça m’a rendu triste. ça m’a fait perdre espoir. Pourtant j’en avais. J’avais passé une bonne après-midi où les élèves avaient bien bossé. C’est parfois dur de se battre toute la journée et les weekends précédents pour arriver à faire des choses chouettes en cours et hop, un petit truc comme ça qui nous rappelle que ça ne sert à rien peut-être de se démener, de prendre sur du temps de repos parce qu’on a déjà veillé tard le soir après les cours pour tout préparer, parce que la société ne nous considère pas tellement…

 

Publicités

Une réflexion sur “Limite

  1. Tu te démènes premièrement pour toi-même, et moi je suis très fière de ton évolution! Tu n’es probablement pas dans un environnement où les gosses ont beaucoup de respect pour les autres, et pour eux-même ! Mais plus tard je suis sûre que tu tomberas dans des classes géniales, et qu’ils te le rendront, parce que t’es une prof géniale! ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s