Toto et sa little sorella

Voici un petit texte qu’une formatrice de l’ESPE nous avait passé il y a quelques années maintenant (je commence à avancer dans les années, ça fait peur). C’est un texte qui peut aider tout collègue cherchant à travailler en AP sur les stratégies de compréhension. Comment comprendre cette histoire écrite en au moins cinq langues?

 

« Toto et sa little sorella

Die Mutter van Toto lui demande to go shopping y le donne una lista de cosas zu kaufen. Seine Mamma le dice auch :

– Bring la tua little sorella mit.

Toto geht zum magazin, kauft todas las cosas, aber quando er kommt zurück, seine little sorella tombe dans un Loch und disappear.

Cuando Toto arrive at home, seine Mutti le dice :

– Wo ist ta little sorella ?

Toto answers :

– Elle est dans le Loch gefallen.

– Aber porqué du hast ella nicht help um zu sortir ? Dice la mother.

– Porque no estaba escrito sur la liste ! Answer Toto. »

(désolée pour le changement de police, je ne sais pas comment mettre en page cet article honte à moi)

La mise en page avec les dialogues, les majuscules, les racines communes, le transparent, la culture personnelle qu’il faut cesser de sous-estimer. Si l’élève n’arrive pas seul à comprendre, il aura au moins compris un peu et avec un autre, il aura tout compris. J’aime beaucoup ce texte, je l’ai enfin retrouvé dans toutes mes notes de cours de ce master oublié et j’en suis bien contente. Je ne sais pas encore comment je vais le travailler, mais ce qui est sûr c’est que je vais l’utiliser 🙂 Help yourself! (Ah et si vous avez la source exacte, que n’avait pas ma formatrice, n’hésitez pas à la donner en commentaire)

 

Publicités

Merveilleux verbes irréguliers

Aucune ironie dans ce post.

Je suis hypra heureuse de ce que j’ai fait en cours.

Pour les verbes irréguliers, j’ai imprimé une grille à trous recto-verso qui comporte donc 72 verbes qu’ils ont dans leur manuel. Et là, pédagogie différenciée. Je leur demande d’en apprendre 10 ou 5 selon si la semaine est chargée et ils savent qu’ils ont le test en début de cours tous les jeudis. Je ne leur dis pas lesquels apprendre. Ils choisissent. Si c’est plus simple d’apprendre d’abord ceux qui se ressemblent tous, puis ceux qui ont seulement deux formes différentes, ils le font. Il n’y a pas de limitation. Ils peuvent en apprendre plus s’ils le souhaitent. Ils peuvent aussi se corriger, se rattraper. D’un coup sur l’autre, ils peuvent voir leurs erreurs sur la feuille et au test suivant, ils peuvent se corriger. Le demi-point ou le zéro se transforme en 1.

Je rends à César ce qui appartient à César: Ma tutrice de l’an dernier m’avait dit qu’elle préparait des grilles et qu’ils choisissaient quoi remplir. Lors d’une conférence pédagogique, on m’a rappelée à l’ordre sur le fait que de pouvoir se rattraper motive l’élève. Il se sent moins en difficulté.

J’ai combiné les deux.

C’est hypra motivant pour la plupart. En cinq semaines, ils sont passés de trois élèves à 20 sur les 29 à avoir une note supérieure à celle attendue. La dernière était sur 45. J’ai plus de 50% de la classe à avoir plus de 60/45… J’ai fait beuguer pronote bien sûr  ^^

ça vient déjà plus facilement en cours quand ils sont amenés à les utiliser dans des phrases.

12520130426153

Aujourd’hui, les élèves de 4eme ont chouiné. On arrivait à la fin du chapitre. Ils le sauraient s’ils suivaient un peu. Mardi je les ai prévenus qu’on prendrait deux séances pour préparer l’interview de la fin de séquence. Sachant que nombres de choses vues avant vont leur servir pour cette tache, donc normalement, il ne font que réutiliser. Aujourd’hui je leur rappelle à nouveau. ça pleure. Cette après-midi mercredi, ils ne peuvent pas réviser. Et s’organiser, ça vous pose un problème? Prévoir à l’avance? Mes 5eme prévoient à l’avance. Ils me disent souvent le mardi qu’ils ont déjà commencé à apprendre leurs verbes irréguliers. Ce principe est dû au fait qu’il y a ritualisation du test, mais je pense que ça peut leur servir par la suite.

Merveilleux, merveilleux verbes irréguliers.

Les groupes de compétences et les projets

Hello! It’s me… (mon dieu que cette chanson met de l’ambiance dans les classes d’anglais en ce moment, merci et non merci Adèle…!) I’m back!!!!

Bon j’avoue depuis la rentrée, j’ai écrit dix mille posts dans ma tête mais comme je veux faire plein de trucs en ce moment et que c’est la guerre dans ma vie personnelle, j’ai abandonné ces temps de réflexion sur mon métier qui pourtant me permettent de ne pas avoir trop la tête dans le guidon malgré mes très jeunes années de carrières qui ne sont plusieurs qu’à partir du nombre deux….

tumblr_o0qgdd1RZ81s58ikro4_250

Alors pour commencer, une petite liste des projets sur lequel je suis en train de travailler parce que ceci est THE year! Si ça peut donner des idées…!

Avec mon collègue d’histoire, on va travailler avec les 3eme sur un projet sur la résistance. Parce que ça colle à son programme. Et parce qu’au début il m’avait proposé un truc et je lui ai dit « mais la vraie raison de ce projet, c’est pour que notre dernière heure de 3eme le vendredi se passe au lieu de n’être que 45 minutes de bruit, n’est-ce pas? Alors faisons un truc fun. C’est quoi le truc fun de la seconde guerre mondiale mec? Allez mec, réfléchis. Bah la résistance tiens!!! James Bond et Mission Impossible in real life mec!!!! » En fait c’est surtout que moi j’adooooore la resistance. Je surkiffe Lucie Aubrac et j’ai même le DVD des femmes de l’ombre tellement je suis une no life qui kiffe cette époque. J’ai même lu Marc Levy une fois juste parce que ça parlait de résistance. Bref. On a piqué l’idée d’une autre collègue d’histoire, Mme M. (qui est très en avance sur son temps, je trouve, en tout point et même que lors de mon entretien pour la notation, j’ai dit que plus tard, je voudrais être une Mme M. et peut-être qu’elle a juste le bon sens de copier les meilleurs mais elle le fait bien) : un carnet de bord, un cahier, pour que les élèves en groupe puissent travailler en autonomie. Je peux inclure ainsi l’étude du film The Imitation Game avec mon beau Benedict (juste la bande annonce parce que l’homosexualité n’est pas un sujet que je me sens le courage de défendre un vendredi à 17h avec ces 3eme là) on va donc partir des codes secrets, les vrais utilisés à l’époque et après leur faire lire des articles modifiés par la propagande tout en leur faisant comprendre que la propagande avait ses raisons que le monde moderne manichéen a tendance à oublier, tout en s’aidant de notre magnifique poster de propagande positif anglais KEEP CALM AND CARRY ON que très peu de mômes ne voient autrement que comme un truc cool… Bref, j’ai hâte qu’on finisse ce carnet tout beau pour le partager avec vous.

Le principal pense qu’on pourrait le transformer en EPI…? Ah les EPI, encore un truc qui nous mange du temps…

632012150520tumblrm4ws9ngYQf1qb5gkjo1500

Les 5emes vont aller voir Bend it like Beckham alors du coup il faut intégrer ça à notre séquence et comme j’ai décidé de partir sur le journalisme, je vois avec les collègues qui elles veulent travailler sur « agony aunt » les billets des lecteurs qui se plaignent. ça me va mais il faut trier dans les idées de chacune…!

Enfin cette année on fête les 400 ans de la mort à la fois de Shakespeare et de Cervantès alors il faut préparer un truc en parallèle avec les collègues de langue. C’est fun, mais ça prend du temps. Un manuel de 4eme propose de faire imaginer à nos élèves les sports d’aujourd’hui à la sauce Tudor, c’est pas mal. On finira sûrement par une exposition au CDI pour faire découvrir aux autres classes. Je trouve que ça donne un bagage littéraire même infime pour le lycée, c’est cool. Bonne année en ce qui concerne l’anglais (moi en ce qui concerne les anglais… mon pauvre Alan…)

Ah et puis il y a les devoirs communs. Comme je veux donner un coup de main pour tout, je multiplie le tout par deux… deux bahuts… l’année prochaine ce sera différent j’espère, mais quelle experience bon sang! (croise les doigts tout en trouvant un soupçon d’optimisme dans cette affirmation)

can

Enfin le truc dont je voulais surtout parler aujourd’hui ce sont les groupes de compétences. Pendant des années je me pensais forte opposante car oui, je croyais dur comme fer que les élèves qui sont scolaires et s’en sortent peuvent aider à tirer les autres vers le haut. Sauf que j’ai remarqué deux trucs…

tumblr_ns5yyttdEu1s3h43ko1_500.gif

Ce qui tire les élèves vers le haut, c’est l’esprit de compétition. Lorsque j’étais en CM2, j’étais dans une classe où on avait aussi des CM1 et la compétition permanente entre les deux groupes n’était pas malsaine, elle nous mettait dans une certaine ambiance de travail qui m’a beaucoup aidée à progresser cette année-là. L’esprit de compétition, depuis que je suis enseignante, donc deux-trois ans, je ne le vois nulle part. Je n’ai pas commencé dans une rep+. J’ai aussi fait du lycée de campagne et un collège où beaucoup de gamins étaient considérés comme issus de classes sociales supérieures. Pas de compétition. Comment je le sais? Les évaluations sur table. Une calamité. Les heures les plus bruyantes de ma vie. Et pourtant mon premier cours en rep+ je m’en souviendrai encore dans cinquante ans… Il n’y a plus de compétition. Donc pas d’envie d’aller plus loin. Ils se donnent les réponses, se parlent, mais ce n’est pas une entraide qui me semble les aider tant que ça, ils ne cherchent pas à comprendre, ils ne sont pas sûrs de vouloir comprendre, pas sûrs même qu’il y aura un point à la clef. La seule competition qui fonctionne c’est quand à la fin de mon créneau de deux heures le vendredi matin je sors un jeu de lexique genre mots-mêlés et un carambar… et là silence total WTF!!!!! Pareil en terminale l’an dernier. Pour les prépa du bac, j’avais mis la classe en groupes. Avec des challenges en lien avec l’épreuve. Ils ne s’y sont intéressés qu’une fois les bonbons sortis. Et encore. Les STMG m’ont dit que de toute façon ils se les partageraient entre eux. La motivation. Toujours ce problème. La note n’en est plus une j’ai l’impression, j’ai le sentiment qu’on est encore trop de prof à croire que c’est une motivation même si elle nous permet de faire encore un peu pression sur les élèves… L’image et l’estime de l’école dans notre société ayant perdu en gallons, on recule, on recule… on est entré dans le cercle infernal et nos réformes ne font pas le poids. Alors quand en plus l’élève a le sentiment que de toute façon il n’y arrivera pas…

large-5

Pourquoi ai-je repensé aux groupes de compétences? Parce que mardi après-midi, la moitié de mes 4eme étaient en sortie. Avec la prof d’allemand. Les germanistes sont les bons en langue. C’est un fait, malheureux. Je me suis retrouvée avec tous les « relous ». Première vision. J’avais prévu le coup, parce que je sais bien pourquoi ils sont relous… Une activité simple. Un challenge. Ils ont tous participé, tous joué le jeu, ils ont même fini par mener le jeu eux-mêmes: un élève mettait les points au tableau, je me suis mise dans le fond et j’étais heureuse, heureuse! Parce que cette fois ils le pouvaient. Pourquoi sont-ils relous? Parce que le cours va trop vite. Parce que même si j’essaie la pédagogie différenciée, c’est parfois ratée de ma part, parfois impossible, parce que c’est plus facile pour eux de laisser les « bons » le faire, parce que c’est plus marrant de faire autre chose, et beaucoup plus facile de trouver ça marrant que le cours d’anglais. Et pourtant je fais le clown, tente des trucs. Parce que c’est dur de rattraper le train avec certains élèves quand ils arrivent en 4eme sans jamais avoir fait d’anglais avant, des élèves qui disent « attends, écoute » parce qu’ils ne parlent pas encore bien le français, et même si cette année je tente le 75% anglais, ce n’est pas suffisant, ça reste une langue qu’ils ne connaissent pas du tout, qu’ils n’écoutent jamais en dehors… Sans compter le narcissisme ambiant de certains qui décident de ne plus travailler parce que je ne les ai pas interrogés… Et je me suis dit du coup que ce serait bien agréable d’avoir des groupes de compétences finalement. Et comme dit le docteur, penser n’est qu’un autre mot pour changer d’avis…! (saison 9 power!!!!)

tumblr_inline_nzknltSigH1qk4na4_500.gif